A la lisière de la sociologie et des sciences de gestion, cette thèse interroge les enjeux motivationnels, les défis stratégiques et la phénoménologie inhérents à la conduite d’une politique diversité en entreprise perçue comme processus de changement organisationnel.

La recherche analyse, dans un premier temps, le contexte socio-historique et les mécanismes ayant vu l’émergence de la problématique de la diversité aux Etats-Unis ainsi que les enjeux institutionnels et les dynamiques socio-professionnelles ayant présidé, au tournant des années 2005/2006, à son importation adaptative dans le contexte français. Elle se penche ensuite sur les piliers d’une politique de diversité, sur ses logiques inspiratrices (économiques et sociales), ses chantiers multiples ainsi que sur ses modalités de déploiement opérationnel.

Thèse soutenue le 22 novembre 2013.

Lire le résumé complet de la thèse.